lundi 7 juillet 2014

à pas de fourmi

 
 
baromètre naturel
un cône d'un immense pin
qui longe la route de Briennon
 
 
 
par ce temps pluvieux
j'ai pensé à présenter ce bricolage rapide pour
mettre le ciel de nuit étoilé à l'intérieur
d'une table de chevet ancienne
peinte extérieurement "façon cérusé" et
à l'intérieur avec un beau bleu outremer parsemé après séchage d'étoiles blanches appliquée avec
différents pochoirs "maison" fabriqués avec du carton évidé
 
 
ce meuble peut servir de
* bar de cuisine
avec bouteilles d'huile, de vinaigre et de boissons diverses
tout ce qui était trop grand pour les étagères standard.
* table de chevet
* de meuble d'entrée
* et cetera
 
 
 
entre deux averses
on peut servir l'apéritif au jardin
 
  
 
 
à la nouvelle boutique fleuriste Pauline V
de la rue de Paris de Roanne
j'ai craqué pour
* un plateau de zinc avec cette jolie phrase :
some people look for a beautiful place
others make it beautiful
* une  branche multi-fleurs
* une poulette en céramique
 
 
après le sirop de fraises rallongé à l'eau fraîche 
des crudités avec de la mozzarella
et les herbes du jardin : persil et basilic 
 
 
 
les abricots commencent à se parer de taches de rousseurs
pour atteindre une couleur orangé à pleine maturité
comme ces fleurs
 
 
reconnaissez-vous
cet animal en carton qui ressemble à un lapin ?  
que je me suis amusée à colorier
ne ressemble - t - il pas à cet autre animal rigolo
qui représente le chat d'Alice au Pays des Merveille ?
 
affiche du jardin des plantes à couleurs
à
Essertines en Donzy
Montagnes du Matin en région Rhône-Alpes
c'est le moment d'y faire un tour
 
 
 
 
dehors les fourmis font bon ménage
avec les pucerons sur ces tiges de cosmos
la colonie de fourmis a été transférée là
depuis le compost du fond du jardin
et elle a déjà essayé une fois 
d'envahir les placards de ma cuisine : je l'ai doucement délogée et ces ouvrières ont compris
qu'il fallait mieux continuer à se servir dans la nature
 
 
  
 
 
idée couture :
d'après ce charmant coussin que j'ai acheté à Apt,
la vendeuse m'a expliqué qu'elle les cousait
elle-même avec des tissus chinés
* à l'avant bouts d'anciens tabliers de "ménagères françaises" 
* à l'arrière tissus à matelas
 * le tout un peu rembourré
 
ce genre de coussin pas bien épais servait autrefois à se préserver des petites fuites des bébés lorsqu'on les tenait dans les bras - son nom provençal m'échappe !
idée charmante et dorénavant
multi-usage : dessus de chaise - pare fuites - coussin de canapé et cetera
 
 
 
 
 
 ***
 

 
 
 

jouons avec cette comptine
 
 
A Marseille - on fait les bouteilles,
A Versailles - on les empaille,
A Toulon - on met les bouchons,
A Paris - on les emplit,
En Savoie - on les boit...
avec modération
tu peux continuer avec ta ville !
 
 
je vais vérifier la première affirmation
en même temps j'irai voir le bleu de la mer méditerranée
 
@bientôt