vendredi 8 août 2014

matière en fusion Othoniel au Puy en Velay



douceur de la pierre de lave sous les pieds du marcheur


*monter jusqu'à la cathédrale*


le verre rouge flamboyant
du cœur qui bat
pour le pèlerin en quête
de paix 



la lave rouge des volcans est noire et froide
à présent, transformée en
lieux de recueillement


l'Hôtel-Dieu autrefois dévoué aux pèlerins 
propose à présent 

*un musée *des ateliers patrimoine *des expos
*un centre de congrès *un espace restaurant



 cette œuvre de Jean Michel Othoniel,
artiste né à
Saint-Etienne
joue à l'air libre avec
la lumière, les nuages, le bleu du ciel

 à l'intérieur d'autres œuvres de l'artiste
dans une des salles  "herbier merveilleux" coloré à l'aquarelle
et
la vierge en forme de "sabot de Vénus"



sur l'allée de la galerie : ombre des croix de Saint Jean



dans la cathédrale sous les voûtes
peinture ancienne de la nativité 



air de fête au Puy en Velay

cathédrale : la lumière filtre à travers le vitrail 
en métal et verre coloré
statue de la Vierge Noire en dessous



peu de monde entre midi et
guidée
je peux découvrir l'exposition de l'artiste avec ses
*colliers *murs précieux *couronnes *sculptures...
emprunts de spiritualité, de symbole, de temporalité



après je déambule dans la ville 
* dans cette "échoppe du mont anis" j'achète de la dentelle au mètre  
tradition dans cette ville où des femmes et hommes
perpétuent cet art d'assembler des fils


 

j'ai déjeuné au restaurant de l'Hôtel-Dieu
truite, tian et lentilles du puy
avec un pain croustillant suivie
d'une île flottante au caramel
avec vue sur la statue de la sainte vierge et l'enfant
du sommet du "rocher Corneille"

 devant l'hôtel de ville un arbre plantée le 14 juillet 1919
fin de la guerre


trajet en bus du Puy-en-Velay à la gare de Saint-Etienne puis correspondance train pour Roanne 
[tronçon ferroviaire St Etienne Le Puy en Velay en réfection] 
j'aperçois des oiseaux [rapace héron] survolant les ravins
des campanules bleu azur et autres fleurs ainsi que 
des pins nains s'accrochant aux rochers longeant la route


devant la gare de Saint-Etienne Châteaucreux 
trace d'une autre période douloureuse
sculpture :  le fusillé
résistants, déportés, fusillés de la Loire
1939 - 1945
  
mais aujourd'hui le ciel est bleu
les bacs à fleurs installés par la ville mettent un peu de nature dans cet environnement urbain
thème le Jardin d'Eden


et je retrouve le bleu du Puy en Velay


dans ces morceaux de verre qui représentent ici l'eau


je mets quelques éclats dans une feuille de papier pliée
pour les inclure dans un prochain carnet sur
ce jour du 6 août 2014,
avec des dessins, des pensées...des photos.
***
à bientôt Mo.