vendredi 12 septembre 2014

ma confiture de mûres sauvages

 
 
 
mûres sauvages dans un pichet
 
poterie de Villerest
 
 
linaires et cetera 

 
 
j'ai trouvé au marché de Roanne
cette plante médicinale & condimentaire
que je ne connaissais pas :
  
agastache foeniculum * agastache à odeur d'anis * hysope anisée


 
 
les utilisations de cette plante sont les suivantes :
* infusion * condiment * décoration de plat * en fleur séché
elle remplace l'anis
moi j'ai choisi cette option :
bouquet pour éclairer la cuisine
 
 
  
 
...mais revenons à nos "moutons"
 
pour la confiture des mûres de notre ballade
1- je les ai simplement lavées puis égouttées
2 - puis cuit à gros bouillon
additionné de leur poids en sucre cristallisé
pour un peu moins d'une demi-heure
 
jusqu'à ce qu'elle se fige lorsque je dépose un peu de la préparation sur une assiette
 
 3 - pris des bocaux de verre préalablement rincés à l'eau bouillante et mis à sécher à l'envers sur une serviette
4 - que j'ai remplis avec la confiture chaude jusqu'en haut puis fermeture avec leur couvercle

je réutilise des pots de confiture du commerce
 
5 -  je conserve cette confiture [une fois refroidie]
dans mon frigo
*pas trop longtemps il y a des gourmands ici*
 
j'aurais pu faire une gelée mais les petits grains de la confiture ne me dérange pas et ce serait dommage de gaspiller un peu de cette précieuse cueillette 
 
délicieux parfum dans la cuisine  
 
 
 
 
 
 
à bientôt
 
Mo. 
 
 

 

3 commentaires:

Astrid Ka a dit…

Es duftet bis ins Rheinland....
Bon Weekend a toi!
Astrid

swig a dit…

C'est justement ce que font nos enfants aujourd'hui à la campagne (avec des amis, sans nous)!
bon dimanche!

mano a dit…

leider kann ich nicht so gut französisch, aber deine bilder sind traumhaft schön. ich muss sie gleich nochmal anschauen!
herzliche grüße von mano
und vielen dank für deine aufbauenden, wunderbaren kommentare bei mir!!