lundi 3 novembre 2014

parallèle Vietnam

 
le musée de la femme de Hô-Chi-Minh-Ville 
 
 
exposition de très beaux tissages de motifs en fils colorés et aussi l'histoire douloureuse des femmes lors de la guerre de 1955 à 1975

 

***
 
 
 
 
les gens rencontrés lors de notre voyage racontaient parfois des souvenirs de cette époque - vu peu de personnes âgées dans les rues, la population étant très jeune. j'ai rapporté quelques souvenirs - surtout des photos et des passages écrits le soir et des dessins des habitations et de la nature. à présent j'essaye de me concentrer sur les points importants du voyage et aussi sur la vie ici plus tranquille, plus simple en apparence. faire un parallèle entre ces deux cultures.
 
 
le temps maussade  ici annonce la saison froide - nous sommes déjà en novembre.
 

 
 
au Vietnam il fait chaud toute l'année mais il existe aussi des saisons  marquées par les pluies plus ou moins abondantes - nous avons eu de beaux jours ensoleillés avec quelques averses orageuses.
 
 
pour me réhabituer au climat ici, je m'amuse à faire un tour dans le jardin : voir encore un petit peu de couleur avec les fleurs et les feuilles automnales.
 
 
 
broderie d'écorces et de motifs sur tissus
 
 
ma petite lanterne "japonisante"

 
j'ai déjà fait un mini-cahier pour les petits-enfants pour leur montrer quelques spécificités du Vietnam.
 
 
 
dans la haie au fond du jardin les chèvrefeuilles ont à présent des baies noires qui sont considérées comme toxiques dans mon livre  les plantes et baies sauvages mais elles sont belles et brillantes. 
 
 
et un petit escargot a choisi un plus gros pour se reposer à l'abri du tapis de feuilles de chêne.
 
 
 
trois grains de riz nature d'une rizière des canaux du delta du Mékong ... rescapés d'une présentation du processus de décorticage du riz chez un petit artisan. nous avons assisté également à la distillerie d'alcool de riz dans une petite maison où les résidus servaient à nourrir deux petits cochons. 

 
 
raffinement de la fermeture du sac bento
 
une dernière campanule bleue porte encore des gouttes de la pluie fine de ce matin 
 
 
le Vietnam  a une superficie de 331 212 km2 et compte environ 90 millions d'habitants en 2014. Il est bordé par la Chine au nord, le Laos,  le Cambodge et le golfe de Thaïlande à l'ouest et la mer de Chine méridionale à l'est et au sud. Sa capitale est Hanoï. Pour notre séjour nous avons choisi le Sud avec comme villes étapes Hô-Chi-Minh-Ville -  Cần Thơ - Châu Dôc.
 

 
Le site de Châu Dôc est devenu vietnamien il y a environ 300 ans. La ville est proche de la montagne du Sam où les vietnamiens vouent un culte à la Dame de la montagne de Sam (en vietnamien : Bà Chúa Xứ Núi Sam). Nous avons gravi cette montagne un matin et la nature tropicale nous a bien protégé du soleil ardent. Avec halte dans une pagode où le panorama était magnifique et où on peut se reposer un instant.
J'avais aussi pris des photos lors de la montée de ces tas de bois rangés soigneusement devant des habitations pour m'en inspirer dans le jardin d'ici à mon retour. 
 

 
en parcourant le jardin ici aujourd'hui une vieille assiette peinte en Asie  et achetée au marché au puce m'interpelle : elle sert à présent à recueillir l'eau de pluie pour les oiseaux. elle me fait penser aux viviers de poissons que les habitants du Vietnam installent un peu partout.
 
Après l'agitation lors du voyage [klaxons - musique - motorbike] et les arbres gigantesques comme ceux ci-dessous dans une rue de Hô-Chi-Minh-Ville [en vietnamien  Thành phố Hồ Chí Minh]  tout me semble minuscule et silencieux ici. Il y avait aussi le chant du coq qui résonnait partout où nous allions (même la nuit puisque les villes sont éclairées) et ici peu de bruit sauf le haut-parleur d'un cirque qui annonce un spectacle prochain et le merle qui discrètement s'agite sur l'arbre devant la maison avant la tombée du jour.
 
 
 

 
 
***mon nouveau sac bento coloré brodé [pour emporter son déjeuner] du Vietnam contenant mes achats du voyage : du thé au jasmin - du café local - une pochette brodée - des chapeaux de paille miniatures - des cartes postales ***

^^il me manque une nouvelle cartouche d'encre pour mon imprimante car j'aime imprimer moi-même pour mes carnets mes photos sur des papiers plus souples que ceux du commerce, j'ai déjà quelques idées pour ce carnet de voyage - j'ai envie de garder intacts mes écrits et dessins et cetera pour les associer à mes photos et commentaires - sur un support acheté tout prêt ou à fabriquer ? that is the question ;)    
 
 






à bientôt
 
 
Mo




 

2 commentaires:

mano a dit…

auch wenn der google übersetzer sicher nicht der beste ist, so verstehe ich doch, dass es eine äußerst interessante reise war, gefüllt mit so vielen starken eindrücken. ich bin sicher, du wirst noch lang davon zehren!
liebe grüße, mano

monique carnat a dit…

danke für dein Kommentar, wenn du englisch verstehst ist es besser diese sprache zu wählen - habe eben die übersetzung in deutsch gelesen manches ist ok...und anderes ganz witzig ;)