mercredi 28 janvier 2015

tradition gréco-romaine ou scandinave

la mer = das Meer = the sea = ...



pour commencer des motifs de mon carnet de croquis : depuis quelques jours, j'aimerais prendre le large et entendre la mer *pour de vrai* sans l'intermédiaire de ce coquillage, ancien abri de mollusque des mers tropicales. 

 

c'est devenu un patchwork de poissons poète et j'ai continué sur la page de gauche, pour voir le ciel des quatre saisons au-dessus d'une île aux cocotiers et mer d'un bleu lagon avec méduse, requin, hippocampe, papillon jaune citron  accompagnant une maison-bateau et il y a aussi :

une sirène de tradition gréco-romaine, mi-femme mi-oiseau et aussi de tradition scandinave, mi-femme mi-poisson = sirène-poisson volant







ces autres dessins, c'est pour le mercredi des motifs chez Müllerin Art : elle propose un lien pour les amateurs de motifs tous les mercredis, ce mois-ci thème les maisons

 mustermittwoch bei frau müllerin


mes crayons sont partis faire les contours de cabines de plage qui ont pris l'allure de timbre pour mieux voyager




j'ai aussi continué de gribouiller, coller, annoter dans mon carnet du Vietnam, car n'ayant eu là-bas que peu de temps pour faire des dessins, j'étais revenue avec des photos. avec des tirages faits par moi-même, parfois bleu, jaune ... car il n'y a souvent plus d'encre dans l'imprimante quand je veux m'en servir. c'est un peu comme les images dans nos souvenirs qui tentent de  s'échapper et qui ont besoin de couleurs, de présence pour redevenir plus nettes.




dans cette cuisine ouverte, abritée par un toit, se trouve tout ce qu'il faut pour faire des plats succulents et colorés. dans le verger attenant poussent les fruits exotiques et dans les viviers des canaux grandissent les poissons nourris avec les restes des repas.  deux sœurs qui après les cours aident leur maman au rangement de la cuisine, celle de gauche m'a conduit sur son moto-bike le long des canaux...

une autre page du carnet, fleur avec dessin du delta du Mékong 


partir * voyager * voir la terre avec toutes ses couleurs





et un timbre bien réel sur une carte postale reçue le mois dernier :


de Thaïlande : éléphant avec éléphanteaux.





quelques fruits secs pour les écureuils roux sauvages qui habitent dans le petit bois du colombier juste à côté, donation à la ville d'un monsieur qui aimait ses arbres refuge pour de nombreux animaux et lieu de promenade.
et si vous aimez comme moi les carnets de voyage je vous donne le lien de 

Antonia Neyrins, artiste voyageuse
 
 http://antonia-neyrins.blogspot.fr/


à 
bientôt


Mo. 



5 commentaires:

Astrid Ka a dit…

Jetzt hast du mich veranlasst, in meiner iTunes
- Sammlung Charles Trenet zu suchen und zu hören...Und plötzlich ist hier eine ganz andere Stimmung, warm, türkis, douce wie auf deinen Zeichnungen! Ein bisschen Mekong statt deutscher Winter!
Amicalement
Astrid

monique carnat a dit…

da freue ich mich dass du heute abend ein bischen mitreisen konntest

jahreszeitenbriefe a dit…

ganz verzaubert reise ich durch deine heiteren zeichungen und säß jetzt gern am meer, mit so einem kleinen häuschen im rücken... liebe grüße ghislana

mano a dit…

als kind gab es kaum etwas schöneres als an einer großen exotischen muschel zu horchen - mein großvater hatte sie bei sich liegen. ich glaube, da hat meine liebe zum meer begonnen, obwohl ich erst mit 14 jahren das erstemal die nordsee sah. deine häuser sind wunderschön und verliebt bin ich in dein nuss-mandala.
so schön heute wieder bei dir!!
liebe grüße und ein gutes wochenende,
mano
ps: und mit antonia neyrins werde ich mich beschäftigen

zucker ruebchen a dit…

Vos dessins sont très gentils. Je aime surtout avec les sirènes.
Salutations
Jennifer