dimanche 15 mars 2015

11ème empreinte - camélia - aubépin et cetera

 





 camélia

d'autres vues macro ici :
MakroMontag 











pour katjas "in heaven" 

mille nuages gris-bleu
chargent l'eau vive des rivières
chante bergeronnette


haïku


blau-graue Wolken
wandern weit mit Trinkwasser
die Bachstelze singt
 




für "in heaven" den Himmel vom Samstag
 
 aubépin = weissdorn




Bel aubépin verdissant,
fleurissant
Le long de ce beau rivage,
Tu es vêtu jusqu'au bas
Des longs bras
D'une lambruche sauvage.
Deux camps de rouges fourmis
Se sont mis
En garnison sous ta souche,
Dans les pertuis de ton tronc
Tout du long
Les avettes ont leur couche.
Le gentil rossignolet
Nouvelet,
Avecques sa bien-aimée,
Pour ses amours alléger
Vient loger
Tous les ans en ta ramée,
Dans laquelle il fait son nid,
Bien garni
De laine et de fine soie,
Où ses petits écloront,
Qui seront
De mes mains la douce proie.
Or, vis, gentil aubépin,
Vis sans fin,
Vis sans que jamais tonnerre,
Ou la cognée, ou les vents,
Ou les temps
Te puissent ruer par terre.
Pierre de Ronsard



deux vues d'en bas pour "bunt ist die welt




 







à bientôt 



Mo







3 commentaires:

Astrid Ka a dit…

Ein bisschen mehr Frühling gibtves bei dir schon als hier.
Ich zähle jeden Morgen die rosa Spitzen der Magnolienknospen. Es sind wieder mehr geworden...
Ich wünsche dir einen schönen Sonntag!
Herzlichst
Astrid

mano a dit…

so schöne bilder!!ich mag das haiku - und magnolien. leider habe ich keine in meinem garten. die eine, die ich mal gepflanzt hatte, haben die wühlmäuse vernichtet...
eine gute woche für dich!
mano

Sandra a dit…

C'est trop beau tes images et les poèmes! J'ai vu des Camelias pour la première fois à Milan en mois de mars. Elles étaient decorées devant les magasins dans des gros pot en terre cuite. Magniffique!
Gros bisou
Sandra