dimanche 7 juin 2015

23ème empreinte - farandole en solo de la Piéride




 
la Piéride du Chou est une espèce "ubiquiste", elle se retrouve dans n'importe quel biotope, à la campagne, dans les villes, dans les lieux sauvages ou dans les cultures.
le genre humain perd-il son aptitude "ubiquiste", vivant en agglomérations de plus en plus peuplées et de moins en moins à la campagne ; est-il attiré par la foule - l'odeur du gasoil - les édifices cachant le soleil, a-t-il la sensation qu'il faut vivre dans ces grandes villes pour se sentir faire partie du monde ? alors qu'il pourrait écouter les oiseaux, suivre le vol des papillons et des abeilles à la belle saison et contempler le ciel étoilé la nuit et cetera... quand il décide de s'installer dans des endroits moins peuplés. bien sûr j'ai donné un point de vue un peu schématique. mais c'est une impression surprenante, ici un beau coucher de soleil dans les tons de rouge et aucun bruit de circulation de voitures ailleurs le même ciel avec sur des voies des véhicules qui filent vers des destinations diverses : bruit et air pollué. je ne dis pas que je n'aime pas la ville, d'ailleurs plus loin, quelques images prises en milieu urbain s'invitent aussi. je relis ces lignes écrites hier soir avant de lancer l'article et ce matin sons agréables naturels avec les gazouillis des oiseaux mais aussi bruit de ronflement de l'ordinateur, va-t-il bientôt me lâcher, je préfère ce clavier à touches à ceux qui sont tactiles.



Pieride du Chou
 Pieris brassicae
Großer Kohlweißling 


 



doux parfum du soir
la toute dernière groseille rouge
l'été en avance !

haïku

Johannisbeere
leichter Duft und Gedanken
der Sommer : schon da!




 




l 'abeille vole aussi d'une fleur à l'autre

 

 


Kiwi ou Groseille de chine, Yang Tao, Souris végétale, Actinide de Chine : tige et feuille duveteuses de cette liane, Actinidia qui s'enroule autour du tuteur.

 




 Rumex que je laisse monter en graines chaque année, pourquoi l'enlever ? sa tige haute capte le soleil du matin.


 

sauge officinale en fleur














Ghislana  recueille sur "Wilde Gärten" des vues de jardins un peu sauvages.
ci-dessus, massif d'hémérocalles, d’œillets de poètes, de géraniums vivaces et de bulbes déjà défleuries, qui partagent l'espace avec des arbres et arbustes, amandier, prunier, mini-cyprès doré taillé en nuages, houx, cornouiller, petit carré potager, églantier, noisetier, rosiers, diverses fleurs vivaces et de nombreuses plantes sauvages qui mettent un ombrage sur la terre pour l'isoler des fortes chaleurs et du vent l'été. l'entretien consiste à éliminer en hiver une partie des branchages et cela fonctionne plutôt bien, évitant le désherbage et l'arrosage nécessaire ailleurs où la terre est laissée nue,  le sol étant sablonneux et ne retenant pas l'humidité.







le lierre panaché grimpe sur le tronc de l'amandier, à droite le noisetier et au premier plan une hémérocalle plantée dans une corbeille suspendue, avec deux tiges fleuries. ci-après des œillets partagent la terre avec du thym et des fraisiers des bois.



 Macro/Makro pour/für Brittas Makromontag








la rose de dimanche dernier est encore rayonnante

die rote Rose vom vorheriger Sonntag blüht noch !




à bientôt

Mo


11 commentaires:

jahreszeitenbriefe a dit…

Einfach zauberhaft die Bilder aus dem Garten! Eine richtige Sonntagsfreude. Ja, es sah nach Sommer aus die letzten Tage, so hell und licht und farbig. Ganz liebe Grüße Ghislana (heute kühler, aber noch immer kein Regen ;-))

mano a dit…

dein garten ist labsal für die seele und dein haiku ist wieder so treffend! ich freu mich schon immer auf die nächsten und habe schon lust bekommen, auch einmal eines zu schreiben.
einen schönen sonntag und liebe grüße,
mano

Birgitt a dit…

...so schöne Bilder aus deinem Garten, liebe Monique,
in dem die Natur wachsen darf, wie sie möchte...einige der Pflanzen gibt es hier bei mir auch...

einen guten Sonntagabend,
lieber Gruß Birgitt

verfuchstundzugenäht a dit…

Ich mag deine deutschen Haikus in dem schönen französchischen Sprachbad... von dem ich leider nicht alles verstehe. Merde! (Kraftausdrücke bleiben einfach am längsten im Hirn ;-)

Seraphina´s Phantasie a dit…

Hallo Mopnique,
das sind wunderschöne Aufnahmen von dem Zitronenfalter auf der Blüte. Fantastisch !
Viele Grüße, Synnöve

Barbara a dit…

Was für ein schöner und verwunschener Garten. Ich mag wilde Gärten, da gibt es so viel zu entdecken. Tolle Bilder mit französischem Flair.
Liebe Grüsse
Barbara

Christa J. a dit…

Je te remercie de ton commentaire sur mon blog, Monique. :-)
Les photos de ton jardin sont vraiment fantastique. :-)

Meilleures salutations et und bonne semaine pour toi
Christa

Britta a dit…

Wunderschöne Fotos vom Zironenfalter! Wirklich!
Auch deine anderen Bilder gefallen mir!
Liebe Montagsgrüsse sende
Britta

Felicia a dit…

beautiful images of the butterfly.

monique carnat a dit…

Piéride du Chou (Pieris brassicae) : Großer Kohlweißling

Laura a dit…

What an exquisite series of photos. I've never seen this little butterfly before. Your haiku was lovely as well.