jeudi 7 janvier 2021

fifres



coïncidence 
hier le 6 janvier 2021
dans le parc du 
Château de Beaulieu à Riorges
un écureuil acrobate
ressemblant à l'image ci-dessous
 
je ne voulais plus rien publier 
sur mon blog
et comme la pandémie 
m'offre du temps libre 
je lance quand même
cet article de juillet 2018
conservé dans mes archives
pour mes anciens lecteurs 
 
 
 






le langage de l'écureuil roux est varié
il grogne, siffle ou crie





au centre ville





presque une photo d'archive
...juillet 2017 jour du défilé





une petite italienne reflète

dans une roue arrière





la fontaine de la mairie 

où quelques personnes patientent





les enfants sont heureux 

de grimper "pour de vrai" sur un camion de pompier






les voitures anciennes participent à 
cet évènement





 et les curieux sont là








te souviens-tu d'une Renault 4 CV d'un gris bleuté 
en Lorraine
au siècle dernier ?





après les notes des "fifres roannais"

la cornemuse des "mariniers"

(pas d'images)









et le sifflement aigu des martinets 

 sur la place déserte du vieux château 







 série d'images 

et ... méditation ?






mo










5 commentaires:

Jorin a dit…

Oh, c'est joli de voir un article de toi! J'ai toujours espéré que tu vas revenir un jour!
Bisous, Frau Frosch

tm a dit…

Bien revenue, chère Monique! Wie schön, dass Du wieder bloggst. Liebe Grüße, Taija

mano a dit…

ich freu mich so!! danke für deine schönen bilder und deine gedanken.
herzliche grüße
mano

martinealison a dit…

Bonjour,

Je suis très heureuse que vous ayez repris le flambeau ! Il est vrai que beaucoup d'entre nous ont tendance à lâcher prise avec le monde de la blogosphère pour d'autres réseaux sociaux...
En ce qui me concerne, mes articles sont plus espacés mais je tiens à poursuivre mes publications parallèlement aux réseaux sociaux.
Je suis très admirative de l'ensemble de vos photos. Elles apportent une trouée de liberté et nous révèlent à quel point nous étions heureux avant l'apparition de ce fichu virus.
Merci pour ce partage.

A très bientôt,
Gros bisous

swig a dit…

La pandémie a quand même quelques tout petits points positifs… tu es de retour!
Bises parisiennes!