samedi 13 juin 2015

vents dansants de juin






au fond du jardin, pin de l'Himalaya, Pinus griffithii. au pied les amoncellements secs invitent à jouer avec la nature -  pétales de rosier pour marquer le cercle - le perce-oreille, Forficula auricularia  pensait avoir trouvé une belle cachette dans la rose rouge.

aire d'origine de ce pin : de l'Afghanistan au Yunnan à travers tout l'Himalaya, altitude jusqu'à 3000 m, il résiste bien au froid, mais craint la sécheresse. 

le premier planté en France : 1844 au Jardin des Plantes à Paris. 

le nôtre a presque 40 ans. 





à son pied




rose rouge de juin
envolée avec le vent
qui danse dans l'azur


haïku

rosa-roter Kreis
und Mittagswind-Ritual 
Tanz mit den Wolken



lien
ciel/Himmel/In heaven raumfee




















les mésanges faisaient des va-et-vient dans les saules




 
tourbillons autour des *îles* de sable de la Loire
 

sur les rives l'herbe est encore verte









pourquoi les nuages ne sont jamais les mêmes ? 
atelier écriture, juillet 2014 - bord de la Loire à Roanne sur un banc
 
dans le ciel bleu il existe une multitude d'êtres extraordinaires. ce sont les nuages. ils sont dotés de pouvoirs précieux. Tu en connais certains, par exemple ceux qui se mettent à t'arroser, à t'envoyer des grêlons et ils couvrent ton stade de foot d'une épaisse couche de neige l'hiver, ce sont les nuages météo. d'autres s'amusent à t'envoyer des histoires. ils se déguisent en éléphant volant, en lapin blanc sortant du chapeau d'un magicien, en oiseau à long bec de Pinocchio, ce sont les nuages comédiens. une troisième famille de nuages a besoin de se faire entendre et se disputent fréquemment avec leurs voisins. ils organisent surtout après les journée chaudes d'été des combats aériens. ce sont des nuages ténébreux qui ne restent pas sombres longtemps et se radoucissent très vite dès que l'atmosphère redevient respirable. et toi, quelles autres nuages as-tu rencontrés en levant les yeux ?








 les vues de la Loire alternent avec les œuvres du Jardin de Sculptures de Marcigny (voir mon art. du 29 mai 2015)

http://www.collectionrex.com/






à bientôt

Mo



2 commentaires:

Holunder a dit…

So schöne Junistimmungen! Und Haiku liebe ich sowieso!
Liebe grüße
Andrea

mano a dit…

dein wunderbarer rosenkiefernkreis und dein haiku begeistern mich! ich übe mich gerade im haiku schreiben, aber es ist schwer! mal sehen, wann du mein erstes zu lesen bekommst...
deine bilder der loire gefallen mir sehr. es ist schön, einen fluss in der nähe zu haben. hier fahren wir sehr gern an die elbe, aber es ist immer mindestens eine stunde fahrt.
liebe grüße, mano
ps: ich sehe immer drachen in den wolken!!